Régime hyperprotéiné : maigrir vite avec un régime protéiné

Mirabelle

Articles Nutrition > Les fruits > Mirabelle

Les intérêts nutritionnels de la mirabelle

Les antioxydants de la mirabelle :

La mirabelle contient des caroténoïdes (provitamine A) et des composés phénoliques de la famille des flavonoïdes. Ces antioxydants, qui sont particulièrement présents dans la pelure de la mirabelle, protègent l’organisme des radicaux libres néfastes à la santé cardio-vasculaire et augmentent la résistance des petits vaisseaux sanguins. C’est pourquoi il est préférable de consommer les mirabelles bien mûres et couvertes de petites taches qui contiendront plus de vitamine A que leurs homologues sans tâches.

La mirabelle contient des anthocyanines qui contribuent à neutraliser les radicaux libres ; ce sont des pigments naturels responsables de la couleur rouge orangé des fruits. Ces antioxydants protègent l’organisme de l’apparition de certains cancers, comme celui de l’intestin, de la bouche, du sein ou du côlon, en ralentissant la prolifération des cellules cancéreuses. Les anthocyanines protègent aussi contre les maladies cardio-vasculaires en inhibant l’oxydation du mauvais cholestérol LDL.

En plus de protéger le cerveau des dégâts causés par le stress oxydatif, les anthocyanines sont anti-inflammatoires et contribuent à éliminer la graisse abdominale. Plusieurs études ont montré leur efficacité à réduire la douleur et à favoriser une meilleure récupération musculaire post-entrainement.

Les vitamines, les sels minéraux et les oligo-éléments de la mirabelle :

Avec plus de 500mg pour 100g de fruits, les mirabelles ont une concentration importante en minéraux et oligo-éléments.

La mirabelle renferme, comme beaucoup de fruit, du potassium qui permet de réguler le rythme cardiaque et la tension artérielle. Il participe également à la production d’énergie et aide à la contraction musculaire. C’est donc un allié de choix dans le cadre d’une activité sportive puisque, consommé après l’effort, le potassium favorise l’élimination des toxines et permet une meilleure récupération post entrainement.

Les mirabelles possèdent également des taux appréciables de calcium, de phosphore et de magnésium qui contribuent à renforcer les os et les dents, et participent à une meilleure transmission nerveuse.

D’autres oligo-éléments sont présents dans ce petit fruit tels que :

  • Le fer qui participe à la formation de l’hémoglobine,
  • Le cuivre qui facilite l’absorption du fer et lutte contre le stress,
  • Le cobalt qui participe au métabolisme des protéines,
  • Le zinc qui stimule le métabolisme et participe à la synthèse des protéines,
  • Le nickel qui joue un rôle dans l’utilisation des hydrates de carbones et dans le métabolisme des lipides, il ralentit également la croissance des cellules cancéreuses…

Les vitamines A, B, C et E sont suffisamment importantes dans les mirabelles pour lutter contre le vieillissement (vitamine E), pour contribuer à une meilleure vision (vitamine A), pour évacuer les métaux lourds qui provoquent la fatigue (vitamine C) et pour garder une peau saine et un joli teint en renouvelant les cellules de la peau (vitamines du groupe B).

Les fibres de la mirabelle :

La mirabelle contient des fibres solubles dont la majorité se trouve sous forme de pectine.

Il a été démontré que la combinaison des antioxydants et de la pectine réduit le taux de cholestérol LDL et diminue la graisse intra-abdominale synonyme de problèmes cardiaques.

Elle a également des propriétés laxatives et diurétiques, idéales contre la paresse intestinale.

Conseils :

Les caroténoïdes présents dans les mirabelles sont mieux absorbés par l’organisme lorsqu’ils sont consommés en même temps qu’une petite quantité de lipides.

Accompagnées-les de noix ou d’amandes pour bénéficier d’un maximum d’antioxydants.

Publié dans Les fruits.

Valeurs nutritionnelles relatives :

NutryAccess © Copyright 2011. Tous droits réservés.  Calculer son IMC Etablir son profil énergétique